4 bonnes raisons d’adopter le bulletin de paie électronique

Selon les conditions définies par l’article L.3243-2 du Code du travail issu de la loi n° 2009-526 du 12 mai 2009 de simplification et de clarification du droit et d’allègement des procédures, il est désormais possible de remettre le Bulletin de Paie sous forme Électronique (BPE).

Le choix du format électronique offre de nombreux avantages que ce soit en termes d’optimisation des processus d’image, de réduction des coûts ou encore d’empreinte écologique.

4 bonnes raisons d'adopter le bulletin de paie électronique

1-De nombreuses économies :

L’impression, la mise sous pli, la distribution manuelle ou postale des bulletins de paie ainsi que leur archivage sont des tâches répétitives impactant directement la productivité du personnel administratif et générant des frais financiers conséquents.

En optant pour le bulletin de paie électronique, vous réaliserez jusqu’à 50 % d’économie*  en moyenne par bulletin : impression, mise sous pli, envoi postal et archivage

2-Une meilleure productivité :

Les équipes RH peuvent s’affranchir des tâches administratives chronophages et ainsi consacrer plus de temps à la recherche et au développement des talents.
En cas de contrôle (inspection du travail, URSSAF, fiscal), la mise à disposition des bulletins de paie est immédiate.
De son côté, le salarié, acquiert également la possibilité de réimprimer de manière autonome ses bulletins de paie sans faire perdre du temps aux équipes RH.

3- Une image de marque innovante :

A travers ce type d’outil, les entreprises et services renvoient une image innovante, dynamique et attractive en phase avec les nouveaux comportements liés aux technologies numériques.

4- Un impact écologie positif :

En limitant les impressions et les énergies nécessaires à la distribution physique des bulletins de paie et autres documents RH, l’entreprise œuvre en faveur de l’environnement.

D’ici 2020, « environ 50 % de l’ensemble des salariés en France auront fait le choix du bulletin de paie au format électronique ». Cette mise en place au sein de l’entreprise contribue à améliorer significativement la productivité, la réactivité et la qualité de service des Ressources Humaines.

 

 

_____________________________________________________

*D’après les fiches praTIC à usage des dirigeants d’entreprises, 2011, « Le bulletin de paie dématérialisé et l’information du salarié »
Sources :
• Wikipedia
• Loi d’allègement des procédures des articles L.3243-2 et L.3243-4 du Code du travail
• Norme NF Z42-025 (AFNOR), 2011, « Gestion du bulletin de paie électronique », norme française
• Norme NF Z42-013 (AFNOR), 2009, « Archivage électronique – Spécifications relatives à la conception et à l’exploitation de systèmes informatiques en vue d’assurer la conservation et l’intégrité des documents stockés dans ces systèmes »
• FNTC (Fédération Nationale des Tiers de Confiance), 2013, guide de la signature électronique, collection « Les guides de la confiance de la FNTC »
• FNTC, 2012, guide du bulletin de paie électronique, collection « Les guides de la confiance de la FNTC »

7 mars 2017
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !
Aller à la barre d’outils