Les atouts d’une vidéoprotection intelligente pour sécuriser votre commerce

Pour le secteur du commerce de détail, il est primordial de lutter contre le vol. Si les caméras de surveillance sont privilégiées pour leur effet dissuasif, une vidéoprotection intelligente offre aussi de nouvelles perspectives pour augmenter le chiffre d’affaire d’un commerce.

commerce

Selon l’étude Retail Security in Europe 2019 réalisée par l’institut Crime & Tech, le vol en rayon coûte chaque année en France 7,3 milliards d’euros. De quoi dégrader les comptes d’exploitation des magasins… La vidéoprotection intelligente de MOBOTIX ne se contente pas de délivrer des preuves ou de faire office de protection antivol. Elle rompt avec les systèmes de protection classiques destinés au commerce de détail en offrant des avancées technologiques innovantes.

 

Bénéficiez d’une vision circulaire à 360°

La technologie d’image hémisphérique développée par MOBOTIX offre une vision circulaire à 360° en haute résolution. Il est alors possible de surveiller, à l’aide d’une seule caméra, une zone entière sans angle mort. Cette technologie innovante garantit une meilleure vue d’ensemble que plusieurs caméras individuelles, tout en offrant la possibilité de zoomer sur certains détails.

Visualisez les flux de personnes dans votre commerce

  • Combien de clients ont visité mon magasin la semaine dernière ?
  • Quelle est l’entrée la plus fréquentée ?
  • Quelle zone du magasin a été la plus visitée ?
  • A quel moment de la journée, les clients affluent vers les caisses ?
  • Quelles sont les heures de pointe dans mon magasin ?

 

Ces informations essentielles, proposées par la vidéoprotection intelligente de MOBOTIX, aident à optimiser l’affectation du personnel ainsi qu’à accroître l’efficacité globale de votre magasin.

Analysez l’entrée et la sortie des voitures sur votre parking

Les caméras numériques haute-résolution MOBOTIX sont aussi capables de lire des plaques d’immatriculation en mouvement ou d’identifier un individu à posteriori d’un événement survenu dans les magasins. Les accès au parking ou aux zones de livraison sont ainsi mieux contrôlés. En cas d’intrusion d’un véhicule non autorisé, une alarme ou un message sonore peut être automatiquement déclenché.

Protégez en toute discrétion

Le design élégant des caméras numériques haute-résolution MOBOTIX leur permet de passer inaperçues. Elles peuvent, en effet, facilement se fixer dans les faux-plafonds. « Les systèmes vidéo ont une très grande résolution, l’image renferme de multiples détails, même en contre-jour », explique Roland Meiller, propriétaire de la bijouterie Meiller située à Schwandorf en Allemagne. « Le design de la caméra est également important. Elles sont très discrètes et se font oublier lorsqu’elles sont installées au plafond. »

Intégrez vos caisses enregistreuses

En cas de réclamation, les problèmes du quotidien tels que le rendu de monnaie, un montant saisi très élevé, une annulation d’achats, etc. peuvent être clarifiés de manière simple et rapide. En effet, les systèmes vidéo IoT MOBOTIX sont en mesure d’intégrer les caisses enregistreuses. Les données de transaction sont ainsi associées aux données vidéos. Ces dernières sont enregistrées directement dans la caméra lors de chaque processus de vente. Le responsable du magasin peut ensuite analyser les données de caisse localement ou à distance.

Réalisez des économies

Enfin, la vidéoprotection intelligente permet de réaliser des économies sur le cout total d’acquisition. En effet, grâce à la technologie d’image hémisphérique, une caméra numérique haute-résolution MOBOTIX remplace jusqu’à 4 caméras classiques. En outre, elle repose sur une approche décentralisée qui nécessite comparativement peu de ressources informatiques, même en résolution mégapixel. Elle est donc plus rentable et plus facile à faire évoluer qu’un système centralisé traditionnel. La consommation de bande passante réseau est aussi réduite puisque tout est traité directement dans la caméra. Ceci évite par conséquent un transfert continu d’images haute résolution.

5 octobre 2019
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !