Au SIN, la dorure à chaud numérique et le vernis sélectif 3D suscitent un réel intérêt

L’édition 2017 du Symposium de l’Impression Numérique a rencontré un franc succès avec plus de 150 participants. L’occasion pour Konica Minolta de mettre en avant la dorure à chaud numérique et le vernis 3D à travers des applications clients.

symposiumimpressionnumerique

« La dorure à chaud numérique et le vernis sélectif 3D ont séduit les visiteurs. Nous avons pu constater lors de cette 17ème édition du SIN, une réelle adhésion des professionnels à ces procédés d’ennoblissement. Ces applications ne sont plus uniquement destinées à quelques experts, elles séduisent de plus en plus les imprimeurs et leurs clients », précise Claude Thomann, Responsable Marketing Professional Printing de Konica Minolta Business Solutions France.

 

Sous le thème « Le monde bouge, l’impression numérique en marche », ce rendez-vous majeur de l’année pour les professionnels graphiques faisait la part belle aux témoignages et aux retours d’expériences. Romaric de Rudder, dirigeant de l’imprimerie de RUDDER, s’est exprimé sur les avantages de la presse numérique Meteor Unlimited Colors, dont la première acquisition en France, avait été officialisée sur Graphitec par Konica Minolta.

Selon Romaric de RUDDER investir dans la dorure à chaud numérique est une manière de créer et d’innover au service du client. Son imprimerie peut ainsi mieux accompagner les évolutions des besoins clients grâce à une offre numérique à forte valeur ajoutée. C’est aussi un nouveau projet auquel sont pleinement impliqués les collaborateurs de l’entreprise.

Pour ce précurseur, son équipe est en mesure de mieux guider en amont les clients lors de la création des projets. Elle peut fournir des BAT en numérique avec dorure. Ce projet résulte également d’une volonté d’imprimer des produits plus qualitatifs et de proposer de nouveaux produits et services innovants.

En proposant du vernis 3D sélectif pour ennoblir les impressions, les professionnels de l’impression peuvent produire des documents imprimés haut de gamme et vendre une réelle valeur ajoutée. Les clients peuvent valoriser ce savoir-faire et se différencier via des applications qui associent la qualité et l’impact émotionnel de l’effet 3D. Les travaux les plus demandés concernent les couvertures de livres, les brochures, les cartes de visite et d’invitation et le packaging.

Les visiteurs ont notamment pu échanger avec un enseignant de l’école Estienne sur l’intégration faite courant 2017 du vernis 3D au sein de la formation délivrée aux jeunes apprentis, à travers l’équipement JETVARNISH 3DS et iFOIL S de Konica Minolta.

Les nouvelles presses numériques couleur l’AccurioPress C6085 et  l’AccurioPress C6100 étaient également mises à l’honneur à travers des exemples d’impressions de l’AccurioPress C6100, réalisés avec le module Color Care Unit IQ-501. Les professionnels présents ont particulièrement apprécié les possibilités de calage en recto-verso automatisé et le contrôle colorimétrique en ligne.  En effet, le calage des feuilles automatisé en recto-verso offre un gain de temps non négligeable et réduit la gâche papier. La densité colorimétrique peut, quant à elle, être contrôlée en cours de production. Très prochainement, un magasin grande capacité permettra l’alimentation de supports jusqu’au 330x750mm, pour la réalisation de dépliants trois-volets en recto-verso.

L’AccurioPress C6100 vient d’être récompensée par un prix international : le PRO Award 2018 de BLI, remis à un système de production couleur Mid-Volume exceptionnel. Un facteur de différenciation important par rapport à d’autres systèmes automatisés, noté par le BLI, est que l’ICCU peut effectuer des réglages automatiques en temps réel en cours d’impression (et non par intervention manuelle) au niveau de fonctionnalités telles que les dégradés, des modifications de la densité maximale, le repérage recto-verso, les profils des médias et les réglages de la balance des gris.

7 décembre 2017
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !
Aller à la barre d’outils