L’information patient accessible à partir d’un point unique au Liverpool Heart and Chest Hospital

A la tête du palmarès des meilleurs hôpitaux publics en Grande-Bretagne depuis 7 années consécutives, l’hôpital Liverpool Heart and Chest Hospital a choisi le partenaire stratégique de Konica Minolta, Hyland, afin d’atteindre les scores EMRAM* 6 et 7 de la certification HIMSS (Healthcare Information and Management Systems Society).

Le Défi

Liverpool Heart and Chest Hospital NHS Foundation Trust (LHCH) souhaitait créer un dossier médical complet, afin de pouvoir accéder aux informations des patients à partir d’un emplacement centralisé, sans avoir à naviguer entre différents systèmes. Par conséquent, le centre hospitalier avait besoin d’une solution capable à la fois, d’automatiser les processus manuels, et de s’intégrer à AllScripts Sunrise Clinical Manager, sans perte de données.

 

Afin de maintenir sa position de meilleur centre hospitalier au Royaume-Uni, position qu’il assume depuis sept années consécutives, et atteindre les niveaux 6 et 7 de la certification HIMSS (Healthcare Information and Management Systems Society), LHCH a supprimé le recours à la documentation papier dans l’ensemble du centre hospitalier en une seule étape, grâce à OnBase de Hyland.

La Solution

LHCH s’est tourné vers la solution de gestion de contenu d’entreprise (ECM), OnBase, afin d’implémenter la gestion électronique de documents dans l’ensemble du centre hospitalier. Dr. Johan Waktare a conduit cette initiative visant à mettre en place une solution complète, capable de s’intégrer sans difficultés à AllScripts Sunrise Clinical Manager, pour la gestion de la documentation médicale. Avec cette solution, le personnel a désormais un accès instantané à toutes les informations des patients directement à partir de leur interface Allscripts.

« Nombreux sont nos utilisateurs qui ne savent même pas que nous disposons d’un système de gestion de contenu d’entreprise ; tout ce qu’ils ont à faire c’est cliquer sur l’onglet disponible dans les dossiers électroniques des patients (EPR) » ; commente Dr. Waktare.

LHCH utilise également les formulaires électroniques OnBase pour collecter les informations au format électronique, dès les premières étapes des processus. Les workflows automatisés routent ensuite les documents aux personnes appropriées tout en notifiant au passage les personnes concernées par le processus. En supprimant l’utilisation de documents papier, LHCH a optimisé des processus tels la gestion des références et les requêtes d’accès personnelles (subject access release) ; en les rendant plus rapides et plus précis.

OnBase a également permis d’améliorer la performance des médecins et cliniciens, en leur fournissant des informations à jour sur lesquelles baser leur prise de décision. En éliminant les processus papier, LHCH est arrivé à améliorer le partage d’informations, et à fournir à ses utilisateurs le contenu nécessaire, ce qui a résulté à l’amélioration des processus, de la qualité des soins, et de la sécurité des patients – un progrès considérable, vers le passage du niveau 7 de la certification HIMSS.

LHCH capture et gère à présent les informations provenant de sources autres que le système EPR (papier, e-mail, ou appareils médicaux).

En permettant aux utilisateurs d’accéder en toute sécurité aux informations des patients, hors du système de gestion des dossiers électroniques des patients, LHCH maintient un niveau élevé de qualité de soins. En effet, le Health Service Journal a nommé LHCH comme centre hospitalier de l’année au Royaume-Uni « U.K. Hospital of the Year.» pour le compte de l’année 2012.

Mais ce n’était que le début. En seulement 15 mois d’efforts, LHCH a partagé la première place avec deux autres centres hospitaliers, au classement de l’indice de maturité de l’utilisation des systèmes informatiques dans les hôpitaux (Clinical Digital Maturity Index ou CDMI). Cet indice est un important outil de référence dont se sert la National Health Service (NHS) pour classer les centres hospitaliers en fonction de leur maturité dans l’utilisation des technologies de l’information, plus spécialement pour l’utilisation des systèmes de dossiers électroniques des patients dans l’objectif d’améliorer la sécurité des patients et les résultats.
En comparaison, il a fallu 12 années, aux deux autres centres hospitaliers ex æquo, pour développer des systèmes suffisamment robustes pour fournir des systèmes administratifs et cliniques répondant aux standards CDMI.

La Différence

Création d’un système de dossiers de patients plus complet avec Allscripts : intégrer Allscripts à OnBase élimine le besoin de rechercher ces dossiers ; ce qui donne au personnel plus de temps qu’ils peuvent consacrer aux patients. En d’autres termes : réduire les tâches administratives pour se consacrer aux tâches cliniques.

Atteinte du niveau 7 du HMISS : avec OnBase, LHCH a désormais un système de dossiers électroniques de patients unique et centralisé, une réalisation dont le Dr. Waktare n’a aucun doute, aidera le centre a passer le niveau 7.

Préparation pour les besoins futurs : LHCH dispose désormais d’une plateforme lui permettant de se conformer aux exigences de la NHS concernant la dématérialisation des références.

Accélération de l’adoption des technologies médicales : LHCH a été classé 1er ex æquo dans le classement CDMI, juste 15 mois suivant l’adoption d’OnBase.

Client : Liverpool Heart and Chest Hospital NHS Foundation Trust 

Nombre de lits : 208

30 janvier 2018
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !
Aller à la barre d’outils