Article

Cloud Public : zoom sur Windows Azure de Microsoft

Partagez cet article
Cloud Public

La migration de données et d’applications vers le cloud est une des évolutions les plus importantes pour les services informatiques d’aujourd’hui. Le cloud public croît deux fois plus vite que le cloud privé. Selon IDC, le cloud public totalise une progression supérieure à 32 % en 2015 et les ventes d’infrastructures cloud atteignent 33,4 milliards de dollars. Beaucoup d’entreprises préfèrent passer par un cloud public pour la simple et bonne raison que vous n’êtes pas limités par le volume de vos données. Vous pouvez ainsi accéder facilement à d'importantes quantité de ressources informatiques, sans avoir à investir dans du matériel coûteux, tout en ne payant que ce qui est réellement utilisé.

Dans le paysage du cloud, Windows Azure fournit de nombreux services innovants permettant aux entreprises de créer respectivement leur propre cloud public ou cloud privé offrant ainsi la possibilité d’aller vers un modèle hybride garantissant plus de souplesse et une utilisation optimale des ressources en fonction des besoins applicatifs.

Zoom sur les principales fonctionnalités offertes par la plateforme d’hébergement de Microsoft.

Azure, l’offre de cloud public de Microsoft

Windows Azure est la seule offre du marché à proposer à la fois du Platform as a Service (PaaS) permettant de développer et de déployer des applications, quel que soit le langage, et de l’Infrastructure as a Service (IaaS) pour exécuter des machines virtuelles Windows et Linux, des workloads dédiés, pour migrer des serveurs internes, créer des cloud hybrides, etc. Azure s’enrichit presque chaque mois de nouvelles fonctions.

Une extension de votre Système d’Information dans le cloud

Il ne faut pas voir Azure comme une plateforme isolée de votre informatique interne et de votre système d’information mais comme son extension naturelle. Plusieurs scénarios d’usages sont possibles : déploiement d’applications métiers ou d’éditeurs de logiciels, stockage d’une partie ou de toutes ses données, Sauvegarde des données, Disaster Recovery Plan, etc. Le débordement de ressources, ou bursting, vous permet d’utiliser les ressources serveurs dont vous avez besoin à un instant T.

Azure est un Cloud ouvert sur le monde Microsoft (Windows Server, SQL Server) et non-Microsoft : Linux, Drupal, Oracle, MySQL, PHP, Java, Python, etc.

Pour faciliter l’hybridation (on-premises / cloud public), vous disposez d’un service d’annuaire d’entreprise et d’authentification : Azure Active Directory (AD). L’AD dans le cloud fournit principalement deux fonctions : l’identification des utilisateurs et la gestion des accès. Il offre des mécanismes de “single sign-on” (authentification unique) pour toutes les applications SaaS de l’entreprise, une compatibilité multi-plateforme et multi-terminal.

IaaS : déployez des machines virtuelles

Le service “Machines Virtuelles” d’Azure est un service à la demande d’infrastructure pour provisionner et déprovisionner, en quelques minutes, des instances et des ressources. Vous avez à votre disposition un ensemble de distributions, accessible directement dans la console d’administration.

Deux types de machines virtuelles sont disponibles : instance de base et instance standard. L’instance de base possède la même configuration que l’instance standard mais à un tarif inférieur. Ce type de machine ne possède pas les fonctions d’auto-scaling et de load balancing. Le service supporte les machines virtuelles Linux et Windows Server.

Pour toutes les machines virtuelles accessibles sur Internet et comportant au moins deux instances déployées (dans le même groupe), Azure assure une connectivité d’au moins 99,95 % du temps. Migrer une machine sous Hyper-V se fera tout naturellement (Azure Machines Virtuelles repose sur Hyper-V). Le service utilise le format VHD (Virtual Hard Disk) pour stocker le système d’exploitation utilisé par la machine virtuelle.

PaaS : les Cloud Services Azure

Pour profiter de tous les avantages du PaaS, vos applications doivent se conformer aux bonnes pratiques logicielles : architecture multi-tenant, indépendance de l’application et de l’OS. Le PaaS est une bonne solution pour vos nouveaux projets applicatifs.

Ce service permet de créer rapidement des applications SaaS et surtout de vous concentrer uniquement sur le logiciel et son développement. C’est Azure qui gère tout le reste, notamment l’OS. Cloud Services est composé de plusieurs briques permettant de faire fonctionner les applications.

Ces différents services peuvent être utilisés indépendamment les uns des autres. Parmi ces derniers, on retrouve SQL Database, le service de bases de données relationnelles à la demande, bâti sur les technologies de SQL Server.

VPN Azure

Le service de VPN à la demande offre la possibilité de provisionner et de gérer des VPN dans Azure et de relier les machines virtuelles à une infrastructure informatique locale de manière sécurisée.

Du cloud public à l’IT as a Service

Plus qu’un service de machine virtuelle IaaS ou PaaS, Azure se veut être une véritable boîte à outils pour la direction informatique :

  • Big Data avec HDInsight
  • StorSimple pour optimiser le stockage et le stockage hybride
  • Azure Media Service, Vidéo et streaming as a Service

 


Source : Microsoft Azure Livre Blanc – Le Cloud au cœur de votre IT

Partenaire Microsoft de longue date, Serians s’appuie sur la plateforme Windows Azure pour proposer des services cloud professionnels auprès des PME, et dans la continuité de leur infrastructure Microsoft On Premise.

Partagez cet article