Des lunettes connectées pour l’industrie 4.0

En intégrant un écran LCD à des lunettes connectées, Konica Minolta pense que les métiers de la fabrication et de la logistique peuvent bénéficier de meilleurs flux de travail.

Comme un écran de 42 pouces à une distance de 2,5 mètres

Les lunettes connectées de Konica Minolta fournissent des consignes visuelles à distance pour les tâches complexes, par projection de texte ou d’images sur l’espace situé devant les yeux au moyen d’un objectif, pour une plus grande productivité.

Avec ces lunettes, l’utilisateur peut percevoir des images équivalentes à celles qui seraient diffusées sur un écran de 42 pouces à une distance de 2,5 mètres. De quoi voir en détail sans tenir une tablette par exemple. Les applications possibles concernent notamment les secteurs de la production, de la maintenance et de la logistique.

Améliorer le flux de travail pour la maintenance et la logistique

L’idée ? Apporter des informations pertinentes dans le contexte de l’utilisateur professionnel avec des lunettes connectées. Konica Minolta équipe des techniciens de Siemens de ses lunettes pour réaliser le montage de moteurs et de pièces mécaniques. Ce sont des opérations complexes qui exigent 80 à 90 manipulations différentes. Difficile de toutes les mémorisées convenablement, le manuel de montage qui s’affiche sur les lunettes leur est donc tout particulièrement utile dans ce contexte.

En logistique, le «picking» est le processus d’identification des articles à expédier dans un entrepôt. De nombreuses tâches doivent être réalisés, tels que la confirmation des informations, la vérification du flux de travail, la confirmation de l’inventaire après le prélèvement, le retour des articles cueillis par erreur et la commutation des terminaux de prélèvement. Avec des informations sur le « picking » et d’autres actions affichées en cas de besoin, les opérations mains-libres sont devenues 50% plus efficaces que les opérations conventionnelles de picking (selon les recherches de Konica Minolta).

Des données visuelles grâce à la technologie holographique

La technologie propriétaire HOE (Holographic Optical Element) de Konica Minolta a deux caractéristiques principales; « magnifier » les images projetées par l’écran LCD miniature, et « filtrer » des longueurs d’ondes spécifiques. Elle permet ainsi d’obtenir un module d’affichage léger et transparent avec un large champ de vision.

Les lunettes connectées projettent des informations numériques nécessaires au travail qui se chevauchent sur l’environnement réel vu à travers le prisme transparent des lunettes. Les images numériques affichées sur l’écran LCD miniature dans le cadre supérieur du verre sont réfléchies par la technologie holographique pour atteindre l’œil.

La mise en œuvre de la technologie HOE plutôt que de lentilles ou de miroirs en tant qu’éléments optiques rend donc la taille de l’écran LCD plus petite, ce qui se traduit par un dispositif simple, miniaturisé et léger.

Ainsi avec la digitalisation, les manières de collaborer dans l’industrie se transforment elles aussi. Konica Minolta accompagne cette évolution avec une vision augmentée qui s’immisce dans l’industrie 4.0. Une contribution aux environnements de travail intelligents de demain qui a valu au Groupe le prix « Buyers Lab PaceSetter for Smart Workplace Vision », décerné par Keypoint Intelligence (KPI).

29 juin 2018
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !
Aller à la barre d’outils