Posté le 26/09/2016
Article

FSC et PEFC pour une politique papier responsable

Partagez cet article
FSC et PEFC pour une politique papier responsable

Chaque année, un salarié consomme pas moins de 55 kg de papier ramette, soit quelque 50 feuilles par jour. Le choix du papier en dit long sur la politique RSE d'une entreprise. Les papiers labellisés FSC et PEFC sont des sigles de bonne conduite écologique. Pourquoi ?

Deux labels durables : FSC et PEFC

Les labels FSC (Forest Stewardship Council) et PEFC (Programme de Reconnaissance des Certifications Forestières) assurent tous deux que la production du papier respecte les procédures garantissant la gestion durable des forêts. Au-delà de la simple gestion forestière, la certification différencie les produits à base de bois issus de ces mêmes forêts par l’apposition d’un logo.

Les deux labels sont contrôlés par un organisme indépendant. Le label FSC est une ONG internationale à but non lucratif, créée en 1993, à la suite du Sommet de la Terre de Rio par le WWF. Créé en France il y a 15 ans, le label PEFC est devenu international en 2001.

Les principales différences entre les deux certifications

La certification FSC :
– un engagement et une pratique déjà concrétisés par un plan de gestion forestière
– un niveau de qualité initial à la forêt pour arriver à un degré plus important de certitude de qualité
– un standard générique international que chaque pays doit adapter à son cadre national

La certification PEFC :
– un engagement d’amélioration continue de gestion forestière de la part des exploitants forestiers
– un système local développé indépendamment par chaque pays ou chaque région

Une gestion durable de la forêt

Optez pour du papier labellisé FSC ou PEFC, c’est aussi contribuer à la bonne santé de nos forêts.

Aujourd’hui, 70% du bois utilisé dans la fabrication du papier sont issus des coupes d’éclaircies réalisées par les forestiers. Ces coupes d’entretien favorisent la croissance de nombreux arbres en éliminant les plus petits d’entre eux. Les 30% restants proviennent des chutes de scierie, destinées à être éliminées et représentant des volumes importants de bois.

Sur notre territoire, la moitié de la surface forestière (France métropolitaine) est certifiée PEFC. Chaque coupe est suivie d’une replantation d’environ 5 arbres afin d’assurer le renouvellement de la forêt et la pérennité de la ressource. Grâce à ces mesures, l’espace forestier français progresse d’environ 40 000 hectares par an !

Partagez cet article