Gestion des processus documentaires : quelles perspectives marché ?

Evalué à près de 2,3 milliards d’euros en 2017, le marché français des solutions de gestion des processus documentaires reste dynamique, avec un rythme de croissance évalué à 6,7% en 2019. Retour sur l’évolution du marché et ses perspectives suite aux analyses effectuées par le cabinet MARKESS*.

Une croissance dynamique sur la période 2017-2019

La digitalisation des documents et des processus métiers associés est inévitable à l’ère de la transformation digitale. Le volume de documents au format numérique ne cesse d’augmenter de manière exponentielle – un contexte qui dynamise le marché français des solutions de gestion des processus documentaires.

 

D’autres éléments sont aussi favorables à cette croissance :

1. Le cloud computing

Les analystes de MARKESS notent un élargissement du marché aux PME, grâce au modèle SaaS qui leur facilite l’accès aux solutions de gestion des processus documentaires. En 2017, les solutions de cloud computing pesaient 19% du marché et devraient arriver au coude à coude en 2018 avec les solutions dites « on premise ».

2. La mobilité

L’essor des usages mobiles impacte fortement la gestion des processus documentaires. La dimension mobile aura une incidence majeure en 2018 pour le marché des solutions de gestion des processus documentaires. La dimension mobile répond parfaitement aux 3 principaux enjeux en matière de gestion documentaire : le temps réel, le multicanal et la généralisation des usages numériques. Elle permet aussi d’améliorer l’expérience utilisateur des personnes impliquées dans le traitement et les échanges de documents.

 

3. Le RGPD

Le RGPD a des incidences sur la gestion des processus documentaires et une adaptation est nécessaire. Il est en effet primordial de contrôler les accès aux contenus, de s’assurer de leur conservation et de leur protection. Il faut aussi garantir que les règles de rétention propres à chaque type de données sont conformes aux exigences légales et réglementaires, etc.

 

D’après MARKESS, les offres de gestion des processus documentaires et métiers doivent tenir compte des technologies mobiles et collaboratives, s’adapter au modèle du cloud computing et intégrer des composants d’intelligence artificielle (IA) – que ce soit pour analyser des données (par exemple pour détecter et contrer la fraude documentaire) ou pour automatiser des tâches relatives au traitement des documents (tâches manuelles, répétitives, voire sans valeur ajoutée).

*Le cabinet MARKESS International vient d’être racheté par Exaegis, annonce officielle du rachat en date du 29 mai.

30 mai 2018
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !