Halte aux doublons dans un CRM

Emailing envoyé en double aux clients, plusieurs appels passés au même client dans une journée, agacement des clients… Bref, les doublons dans un CRM peuvent vite mettre à mal votre Relation Client et détériorer l’image de votre entreprise.

CRM Konica Minolta

Les doublons dans un CRM sont bels et bien à bannir. Ils nuisent à l’efficacité de vos campagnes marketing ainsi qu’à la productivité de vos équipes commerciales. Ils entrainent des couts supplémentaires qui impactent votre ROI. D’après l’étude Dynamics Markets*, c’est 10% du budget qui est gaspillé à cause des doublons. Comment venir à bout des doublons dans un CRM ?

3 étapes indispensables pour éviter les doublons dans un CRM

1. Définir ce qu’est un doublon

Définissez en tout premier lieu les paramètres d’identification des doublons et cela vaut pour tout référentiel : comptes, contacts, clients, prospects. Les critères pourront varier s’il s’agit d’un contact (nom, prénom, téléphone et adresse mail) ou d’un compte (nom et adresse complète par exemple). Ensuite, déterminez quelle sera la stratégie pour contrôler les doublons.

2. Traiter les doublons

Certains logiciels CRM proposent une option de vérification de doublon avant validation d’une fiche. C’est le cas de la solution Dynamics 365 personnalisée par Konica Minolta via l’optimisation des règles de détection de doublons. En effet, lors de l’ajout d’un prospect ou d’un contact, l’utilisateur est alerté de l’existence d’un doublon, que ce soit unitairement ou lors de l’importation en masse d’enregistrements.

3. Synchroniser les données entre Outlook et le CRM

Une évolution de l’interface avec Office 365 est possible par simple paramétrage, et cela sans compétences nécessaires en développement. Vous stopperez ainsi les multiples saisies. Par exemple, les rendez-vous saisis dans le CRM seront automatiquement ajoutés dans l’agenda Outlook de l’utilisateur. Depuis les emails reçus dans Outlook, il est aussi possible des créer des fiches prospects ou contacts qui seront directement injectées dans le CRM. 

Le CRM peut donc devenir le point d’entrée unique des informations Clients (comptes et contacts). En toute autonomie, les utilisateurs pourront injecter les comptes et contacts générés depuis le CRM dans votre Système d’Information. Vous pourrez ainsi augmenter l’efficacité des processus métiers et par conséquent le ROI.

23 août 2019
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !