Le processus de dématérialisation des factures

À partir du 1er juillet 2024, la facture électronique devient une obligation légale pour les relations inter-entreprises.

Toutes les entreprises devront :

- Accepter la réception des factures électroniques de leurs fournisseurs.
- Être en mesure de les intégrer dans leur système de comptabilité ou de gestion commerciale.
- Conserver les factures électroniques dans leur format informatique original. Cet archivage suppose un dépôt scellé et horodaté.

Les circuits de la facturation à partir de juillet 2024

Les conséquences pour les entreprises

Les entreprises devront disposer d’une solution en mesure d’inter-opérer le circuit de la facture électronique avec leur propre système d’information :

  • Disposer d’un espace digital d’échanges avec leurs clients et fournisseurs, en particulier pour piloter le traitement des réclamations et des litiges.
  • Archiver électroniquement l’ensemble des documents relatifs aux transactions commerciales : devis, bons de commande, bons de livraison, factures et preuves de paiement.

 

« Pour les entreprises, la facture électronique accélère et simplifie le traitement des factures. Une solution de GED d’entreprise est une réponse adaptée pour profiter à plein du potentiel offert par la mise en place de la facture électronique. »

Aline Silva, Chef de produit Solutions chez Konica Minolta Business Solutions France

La GED, solution pour gagner avec la facture électronique

Une GED (Gestion Électronique des Documents) dématérialise automatiquement les documents papiers qui arrivent à l’entreprise : bons de livraison, contrats, courriers… La solution centralise toute l’information de l’entreprise en un lieu unique et actualise les versions.

 

La GED intègre automatiquement les documents entrants (documents papier dématérialisés par la solution et documents électroniques) dans le système d’information de gestion de l’entreprise.

 

La solution archive les documents de gestion dans un coffre-fort numérique, qui sécurise la conservation des données de l’entreprise et permet d’en contrôler l’accès.

 

 

 

10 novembre 2021
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !