Posté le 16/12/2016
Livre Blanc / Ebook

La couleur : clé de réussite commerciale

Partagez cet article
livre-blanc-la-couleur-cle-de-reussite-commerciale

Pourquoi investir dans des outils de gestion de la couleur ?

La gestion de la couleur a radicalement changé au cours de ces dernières années !

Dans l’environnement d’exploitation actuel, il n’y a pas de place pour un mauvais contrôle des couleurs ou des résultats incohérents, que ce soit pour l’impression offset ou numérique. Le contrôle des couleurs est aujourd’hui une exigence de base pour les professionnels de l’impression et est devenu un standard sur les presses numériques modernes avec flux de production automatisés et systèmes de commande en boucle fermée.
Conclusion : la gestion des couleurs sur tous les appareils de sortie, ainsi que sur les presses offset et numériques, revêt une importance cruciale et peut être assurée relativement facilement par les imprimeurs de toutes tailles.

Des solutions simples et intégrées, associant matériels numérique et logiciels, permettent désormais de produire des profils de couleur entièrement conformes aux normes de l’ICC (International Colour Consortium).

Dans un contexte de réduction des budgets marketing et de production à la demande, il est essentiel que les professionnels de l’impression puissent réagir immédiatement, automatiser l’ensemble de leurs processus et, surtout, obtenir un résultat correct du premier coup. Le contrôle des couleurs joue un rôle clé en les aidant à accomplir tout cela, ainsi qu’à minimiser le gaspillage, réduire les coûts et maintenir une qualité constante du produit imprimé final. Les imprimeurs doivent se poser la question suivante : « Pouvons-nous vraiment nous passer d’un contrôle efficace des couleurs ? »

Au cours de ces prochaines années, l’homogénéité des couleurs primera pour la plupart des produits imprimés ainsi que la façon de gérer les illustrations pour optimiser la qualité. Les clients prennent déjà pour acquis la qualité des produits imprimés, mais ils utiliseront bientôt des normes et des références de couleur pour garantir l’homogénéité des couleurs.

L’expertise en contrôle des couleurs des imprimeurs sera alors jugée sur sa conformité à une norme, et non sur une évaluation visuelle réalisée par le client. Cette nouvelle façon de travailler appelée « l’impression par les chiffres » signifie qu’un imprimeur doit être capable d’appliquer une série de références de couleur et d’obtenir le résultat correct sans avoir besoin d’épreuves comme point de référence. Les imprimeurs qui n’ont pas investi dans le contrôle automatisé des couleurs et n’appliquent pas un ensemble reconnu de normes de couleur auront des difficultés à remporter des contrats, notamment pour l’impression de produits publicitaires, un travail qui exige une reproduction fidèle des couleurs.

Partagez cet article