Pourquoi interfacer vos logiciels métiers à votre parc d’impression ?

Votre parc d’impression doit être en mesure d’optimiser l’efficacité opérationnelle de vos collaborateurs. A partir des systèmes d’impression mis à leur disposition, ils doivent pouvoir classer, archiver, et partager leurs documents de travail en une seule opération, ce que permet bien la connectivité des multifonctions.

Organiser la dématérialisation

Qu’il s’agisse de factures, de contrats, de police d’assurance, ou encore de documents relevant de la propriété intellectuelle, tous font partie du quotidien des collaborateurs. Le parc d’impression est le point d’entrée pour classer, archiver, et partager leurs documents de travail en une seule opération.

Directement depuis le panneau de contrôle des systèmes d’impression, les documents numérisés peuvent être intégrés à toutes les applications métiers.

Par exemple, un responsable de compte numérise une facture, et la classe en même temps directement dans le dossier concernant le client émetteur, dans le logiciel de gestion comptable de l’entreprise, sans avoir besoin de la transférer par email sur son poste de travail.

Comment ça fonctionne ?

Les systèmes d’impression multifonctions disposent de connecteurs, reliant les applications métiers au système informatique de l’entreprise. Associées à votre environnement informatique, ces plateformes de communication ouvertes permettent ainsi d’automatiser le traitement de l’information, via les connecteurs métiers. Ceux-ci sont interfacés avec vos logiciels de gestion d’entreprise et aussi d’autres logiciels de certains éditeurs, avec lesquels Konica Minolta a noué des partenariats.

Comment classer, archiver, et partager les documents de travail directement depuis un système d’impression fait partie des questions que les directeurs achats doivent se poser au moment de renouveler le parc d’impression. Vous trouverez plus d’informations à ce sujet dans le nouveau livre blanc de Konica Minolta.

4 juin 2018
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !
Aller à la barre d’outils