Posté le 25/04/2016
Article

Protection des données stockées dans le système d’impression

Partagez cet article
Sécurité du disque dur MFP

Saviez-vous qu’une personne malintentionnée peut récupérer les données sensibles stockées sur le disque dur de vos périphériques multifonctions ? Etes-vous certain qu’elles sont bien protégées comme le vol ? 76% des entreprises indiquent que l’impression fait partie des points critiques au sein de leurs activités.

Renforcez la sécurité des données sensibles enregistrées dans votre système d’impression

De plus en plus de données sont stockées dans les périphériques multifonctions car leur disque dur est de plus en plus volumineux. Ces données sont bien souvent confidentielles et pas toujours correctement protégées. En effet, elles peuvent être piratées simplement en procédant à une copie du disque dur. Néanmoins, il existe plusieurs moyens de protéger le disque dur d’un système d’impression :

1. Protection du disque dur par mot de passe

Le disque dur intégré au périphérique multifonction est protégé automatiquement par un mot de passe. Ce mot de passe est stocké dans le BIOS du disque dur pour empêcher d’accéder aux données sensibles. Par conséquent, même si une personne ôte ce disque dur et l’installe sur un PC de bureau, ordinateur portable ou un autre périphérique multifonction, elle ne pourra pas accéder aux données. Ce mot de passe est modifiable uniquement par l’administrateur.

2. Chiffrement des données du disque dur

Les données stockées sont chiffrées à l’aide du standard de chiffrement avancé AES (Advanced Encryption Standard) prenant en charge des tailles de clé de 128 bits. Une fois le disque dur crypté, les données ne peuvent pas être lues, même en cas de retrait du disque dur. Pour aller plus loin, il est même possible de chiffrer le mot de passe du disque dur avec un algorithme lisible uniquement pas une puce externe à la carte mère et autonome.

3. Ecrasement des données du disque dur

Si chacun peut manuellement supprimer les documents contenus dans sa boîte utilisateur protégée par mot de passe sur le disque dur du périphérique multifonction, il est aussi possible de formater le disque et donc d’effacer les données. Les disques durs peuvent être écrasés (expurgés) à l’aide de différentes méthodes selon différentes spécifications (par exemple, militaires).

4. Suppression des données temporaires

En fonction de la taille de fichier de certaines tâches, le multifonction peut utiliser le disque dur pour stocker de manière temporaire des données à copier, à numériser, à imprimer ou à envoyer ou recevoir par fax. Pour renforcer la sécurité des informations stockées sur le disque dur, le système d’impression peut être configuré pour formater et écraser ces données temporaires, dès qu’elles ne sont plus nécessaires pour la tâche en cours.

5. Suppression automatique des données

L’administrateur peut définir un délai de suppression automatique pour les données stockées dans les boîtes utilisateur personnelles ou publiques, ainsi que dans les boîtes système (par exemple, la boîte d’impression sécurisée ou la boîte d’impression PDF chiffrée). La fonction de suppression automatique efface les tâches de copie, d’impression, de numérisation ou de fax stockées dans les boîtes, en fonction de la période de stockage et de la plage horaire définies pour la suppression.

Konica Minolta a développé le Pack Sécurité pour fournir aux entreprises les ressources nécessaires à la protection des données sensibles se trouvant sur le disque dur interne de leurs périphériques multifonctions. Après avoir déterminé les besoins spécifiques du client, Konica Minolta configure plusieurs fonctions de sécurité pour sécuriser de manière fiable les informations. Cette offre aide donc les entreprises à garder l’esprit tranquille en assurant un niveau de protection supplémentaire au disque dur des périphériques multifonctions.

Partagez cet article