Recherche compétences numériques désespérément

De nombreux secteurs d’activités sont impactés par la transformation numérique, d’où une demande croissante en compétences numériques. Mais qu'est-ce que cela signifie exactement ?

competencesnumeriques

Si l’on se rapporte au référentiel des compétences numériques défini par la Commission européenne (DigComp 2.1 – The Digital Competence Framework for Citizens), les compétences dites numériques permettent d’utiliser des équipements numériques, des applications de communication et des réseaux. Elles sont nécessaires pour consulter et gérer des informations, créer et partager des contenus numériques, communiquer et collaborer, mais aussi résoudre des dysfonctionnements. Bref, les compétences numériques sont indispensables au citoyen européen pour réussir dans le monde du travail actuel.

Dans son référentiel, la Commission européenne a établi 5 domaines (détaillés ci-dessous) et 21 compétences jugées nécessaires, elles même divisées en 3 niveaux de compétences utilisateurs.

1. Information et alphabétisation des données

Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, déclarait lors de la Conférence internationale sur la Journée internationale de l’alphabétisation : « L’alphabétisation a été traditionnellement considérée comme formant un ensemble de compétences en lecture, en écriture et en calcul. Le monde numérique exige de nouvelles compétences d’un niveau supérieur, qui s’ajoutent à ces compétences de base. »

Qu’il s’agisse de science, de métiers spécialisés ou d’industrie, pour suivre les derniers développements dans votre domaine, vous devez savoir rechercher des informations en ligne avec l’aide de différents moteurs de recherche, être en mesure de filtrer, d’évaluer et de gérer d’énormes quantités d’informations, de contenus ainsi que de résultats de recherche.

2. Communication et collaboration

La gestion de projets passe incontournablement par la communication et la collaboration, des compétences numériques essentielles. L’e-mail, le smartphone et la voix sur IP sont des outils de communication permettant d’échanger et de partager des données ainsi que du contenu entre collaborateurs, partenaires, clients et fournisseurs. De plus en plus de services, qu’ils soient bancaires, hospitaliers ou municipaux sont aussi gérés numériquement. Mais, communiquer avec les outils numériques ne s’improvise pas. Il y a certaines règles de conduite ou de politesse indispensables formant un ensemble que l’on appelle la Netiquette ou le savoir-vivre du Web.

Le mot Nétiquette évoque trois mots :

  • Net :  qui est la contraction d’Internet,
  • éthique : comportement social, adopté volontairement
  • étiquette : en tant que code de conduite.

Donc au travail, abstenez-vous d’écrire un e-mail en langage SMS, cela serait du plus mauvais effet…

3. Création de contenus digitaux

Textes, tableaux, images et illustrations, fichiers audio, vidéos et didacticiels – tout ce contenu est développé, produit et intégré dans des structures existantes. À ces fins, vous devez connaître la manière dont doivent être appliqués les droits d’auteur et de licence. Des compétences (de base) en programmation sont également utiles.

4. Sécurité

A l’ère du digital, la sécurité est un enjeu crucial. Le vol de données est une cyber-menace à laquelle sont confrontés au quotidien les entreprises et leurs salariés. Les compétences numériques couvrent aussi ce volet de la sécurité informatique. La protection des postes de travail, des appareils mobiles, des contenus et applications s’impose de sorte que les données importantes de l’entreprise, et aussi celles relatives aux employés ou clients, ne puissent pas être volées. Dans son référentiel, la Commission européenne inclut également la protection de la santé et du bien-être, compte tenu des risques pour la santé occasionnés par une utilisation intensive des technologies numériques.

5. Résolution des problèmes techniques

Savoir résoudre un problème technique est là aussi une compétence numérique. En effet, les nouveaux appareils, programmes et applications nécessitent de bonnes connaissances techniques, surtout en cas d’interruption ; d’où la nécessité de mettre à jour régulièrement ses compétences numériques.

Ainsi, si vous voulez nager dans l’océan numérique à l’avenir, n’ayez pas peur de l’eau et faites plus que simplement vous mouiller les pieds…

26 janvier 2018
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !
Aller à la barre d’outils