Posté le 14/12/2016
Article

Recyclage des consommables d’impression : quels enjeux ?

Partagez cet article
recyclage des cartouches

Les cartouches d'imprimante représentent un gros volume de déchet. Selon l’ADEME, 70% des 7000 tonnes de laser et toner mis sur le marché (principalement en entreprise), chaque année en France, sont collectés par des entreprises spécialisées comme le CONIBI, le service de Konica Minolta pour le recyclage de vos cartouches.

Pourquoi recycler vos consommables d’impression ?

Recycler les consommables d’impression permet d’économiser les ressources naturelles. Il existe trois types de cartouches : jet d’encre, laser et bidons. Tous contiennent des matériaux recyclables. Par exemple, une cartouche pour les systèmes d’impression laser contient 40% de plastiques, 48% de métaux, 8% de toner et 4% autres.

Tous les ans, plus de 70 millions de cartouches sont utilisées en France, soit 9 000 tonnes ; ce qui représente près de 6 000 tonnes de plastiques et 3 000 tonnes de métaux.

En recyclant toutes les cartouches mises sur le marché, il serait possible de fabriquer :

• 5 millions de clés à molette
• ou 60 millions de boîtes de conserve
• 280 millions de coques de téléphone
• Ou 940 millions de stylos

Je trie et après…

CONIBI valorise plus de 2000 tonnes de consommables d’impression usagés par an, toutes marques confondues. Les consommables d’impression collectés (laser, jet d’encre, bidon, photorécepteurs, bac récupérateurs de toner, etc…) sont valorisés à 100%.

Ils font soit l’objet d’une réutilisation par les constructeurs ou d’une valorisation matière sur les filières CONIBI. Les plastiques et les métaux (ferreux ou non) constituent l’essentiel des matières premières recyclables dans d’autres applications. Les résidus de poudres toners trouvent une seconde vie, par exemple, en tant que colorants pour peinture.

Enfin, les produits résiduels (non recyclables du fait de leur composition) sont orientés vers des filières de valorisation énergétique.

En 2015, les consommables triés par le CONIBI ont permis de produire :

• 421 tonnes de consommables (réutilisation)
• 477 tonnes de plastiques
• 468 tonnes d’acier
• 22 tonnes d’inox
• 65 tonnes d’aluminium
• 60 tonnes de poudre de toner
• 718 Mwh d’électricité
• 19 Mwh de vapeur d’eau

Source utilisée : Site Web CONIBI

Partagez cet article