La technologie RPA, de quoi s’agit-il ?

Qu’est-ce que le Robotic Process Automation (RPA) ?

l'automatisation robotisée des processus

La technologie RPA (Robotic Process Automation) enrichit la mission des fonctions de gestion et de pilotage.

En effet, des applications digitales prennent en charge des tâches simples, répétitives et chronophages. Cela permet de libérer du temps aux collaborateurs et managers pour des activités à plus forte valeur ajoutée.

 

Pour bien comprendre de quoi il s’agit, explorons plus avant la technologie RPA, que l’on peut traduire en français par ‘’robotisation des processus métiers’’ :

  • Quelles entreprises sont concernées ?
  • Comment fonctionne concrètement la technologie RPA ?
  • Quels sont les pièges à éviter pour bénéficier d’un ROI rapide de cette technologie émergente ?

Toutes les entreprises sont concernées par la technologie RPA

« Les entreprises cherchant à augmenter leur productivité tout en diminuant leur coût, optent de plus en plus pour l’utilisation d’outils intelligents et autonomes. Alors que l’automatisation des flux documentaires s’est généralisée dans les entreprises, le RPA (Robotic Process Automation) vient apporter une brique complémentaire aux métiers recherchant de l’agilité et de l’efficacité. En couplant cette technologie à de l’intelligence artificielle, les entreprises entreront dans l’ère de l’hyperautomatisation (terme inventé par Gartner) », explique Flora Figiel, Responsable Marketing offre grands comptes.

 

Le développement de la technologie RPA est soutenue par trois facteurs :

  • La pression sur les coûts, qui pousse les entreprises à optimiser leur productivité pour assurer leur compétitivité.
  • Le besoin de donner de l’intérêt aux missions des équipes fonctionnelles, de manière à les engager autour des priorités stratégiques de l’organisation.
  • La nécessité d’accélérer des tâches comme la production d’indicateurs, pour fiabiliser la prise de décision.

 

« La robotisation des tâches est une étape essentielle dans la transformation numérique des entreprises permettant aux collaborateurs de se concentrer sur l’expérience client et des tâches à forte valeur ajoutée ».  Flora Figiel.

Une application de RPA prend en charge les tâches répétitives

Les applications de RPA (Robotic Process Automation) fonctionnent de manière autonome et prennent en charge les tâches de gestion répétitives. Il est ainsi possible d’assigner aux robots une gestion de tâches très diverses, comme l’envoi automatique de réponses à des courriers électroniques ou l’automatisation de processus mobilisant davantage de données, tels l’intégration des variables de temps dans la paie, le traitement de certains réassorts ou le parcours d’intégration de nouveaux collaborateurs.

 

Pour illustrer l’apport de cette technologie, imaginons le cas d’une entreprise de logistique souhaitant automatiser des tâches quotidiennes à l’aide de la technologie RPA. En effet, dans ce secteur hyper concurrentiel et soumis à de nombreux aléas, l’optimisation des processus est une nécessité pour assurer la qualité du service client.

Concrètement, grâce à la robotisation, cette entreprise disposera des moyens de localiser en temps réel sa flotte de camions et surtout d’avoir une visibilité claire sur les livraisons effectuées et celles restant à effectuer. C’est une information précieuse à partager avec les clients, demandeurs de précision pour organiser au mieux la réception.

400 logiciels robots gèrent plus d’un million de tâches par an, automatisant 16 000 heures de travail.

Le résultat, c’est la moitié des délais de livraison annoncés qui sont respectés.

Plus les données sont structurées, plus le RPA apporte un ROI rapide

Pour passer à l’automatisation intelligente des processus métiers grâce à la technologie RPA, les données doivent impérativement être structurées. En clair, l’intégration d’applications robotisées ne peut s’envisager que dans une perspective globale de transformation digitale.

C’est pourquoi la technologie RPA (Robotic Process Automation) vient en complément des applications métiers déployées dans les entreprises en apportant plus de flexibilité.

En conclusion, les cabinets d’analystes et les chercheurs spécialisés sur les tendances autour de l’intelligence artificielle et de la robotique estiment que les ventes mondiales de logiciels intégrant des fonctionnalités robotisées augmenteront rapidement dans les années à venir.

Ainsi, le Forum Économique Mondial (WEF) prédit dans son étude « L’avenir des lieux de travail 2025 » que les machines virtuelles pourraient dès 2025 travailler davantage d’heures que les humains.

 

Découvrez les offres d’accompagnement expertes Konica Minolta pour vous aider à optimiser vos processus métiers grâce à la technologie RPA (Robotic Process Automation).

 

Les mots pour bien comprendre la RPA (Robotic Process Automation)

Algorithme

Programme informatique constitué d’une suite finie d’opérations et dédié à une tâche précise.

IA (Intelligence Artificielle)

Technologie permettant de simuler l’intelligence humaine pour des tâches comme l’analyse d’un très grand nombre de données (big data), la prévision (aide à la décision) ou la détection instantanée d’anomalie (sécurité).

Gestion intelligente des informations

La gestion de l’information comprend les tâches de collecte, stockage, traitement, diffusion et archivage de l’information. Cette gestion est dite intelligente quand les données de l’entreprise sont valorisées à l’échelle de l’organisation toute entière.

Logiciel robot

Un logiciel robot (ou bot) est une application digitale programmée pour reproduire indéfiniment les tâches et le comportement récurrents et simples d’utilisateurs humains. Il existe des robots basés sur des règles et des robots basés sur l’IA.

30 avril 2021
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !