Réussir un projet Web-to-Print

Que l’on soit imprimeur ou centre de reprographie interne à une entreprise, adopter un processus numérique pour la production des documents papier permet de répondre aux nouvelles exigences d’optimisation et de réduction des coûts de l’impression. Toutefois déployer une telle solution nécessite de travailler selon un schéma directeur.

Web-To-Print

De plus en plus d’imprimeurs se sont engagés dans une démarche de Web-to-Print, convaincus que sans cette technologie point de salut. Fin 2014, 30% d’imprimeurs européens avaient franchi le pas du Web-to-Print (source AGEFOS PME). Selon les analystes américains, un imprimé sur deux sortira d’une plateforme Web-to-Print aux Etats-Unis en 2017 (source printisbig). L’informatisation du processus d’impression est donc bel et bien en marche. Imprimeurs et centres de reprographie n’ont pas d’autres choix que de mettre en œuvre une plateforme Web-to-Print au risque de disparaître.

Néanmoins, un tel projet doit être conduit étape par étape, et faire partie d’une démarche de développement stratégique de l’entreprise :

  1. Identifiez votre cible : quel est le profil de mes clients ? Comment communiquent-ils ? Utilisent-ils des plateformes d’e-commerce ? Quelles sont leurs fréquences d’impression ? Quelle maîtrise des technologies numériques possèdent-ils ?, etc.
  1. Définissez vos objectifs : Quels services souhaitez-vous proposer à vos clients ? Par exemple : réaliser seul un document en donnant accès à des modèles d’imprimés (catalogues, flyers, publicités etc.) pré-formatés aux couleurs et aux mises en page de l’entreprise ou procéder au processus de commande et d’achat de la prestation directement en ligne.
  1. Structurez votre équipe : nommez un chef de projet, dressez un panorama des compétences de chaque collaborateur, envisagez des formations…
  1. Choisissez votre solution : vous pouvez faire le choix d’une solution interne ou en mode SaaS. Ce choix se fait selon le niveau d’infrastructure que possède l’entreprise, les ressources humaines et leurs profils et les investissements que l’entreprise est prête à consacrer à la digitalisation de ce service.
  1. Evaluez le coût et le ROI : évaluez le chiffre d’affaires escompté en fonction de vos clients et de leurs besoins (campagnes récurrentes, volumes, etc.). En croisant ces données (coûts et CA), vous pourrez évaluer le temps du retour sur investissement.

Ainsi, le déploiement d’une solution Web-to-Print nécessite une implication de la direction générale, des services informatiques et des équipes du centre de reprographie interne. Chez un imprimeur, il réclame l’implication de l’ensemble de l’entreprise.

Un projet Web-to-Print demande un investissement financier et humain non négligeable, mais apporte rapidement un rendement financier et un confort de travail pour les équipes. En effet, grâce à la plate-forme ces équipes sont déchargées des tâches manuelles de corrections et de mise en page rébarbatives et chronophages (gérées directement par la plateforme). Elles peuvent alors se consacrer à des activités à plus forte valeur ajoutée et gérer davantage de projets en simultané.

Les solutions Web-to-Print constituent donc le futur des centres de reprographies internes et des imprimeurs.

5 février 2016
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !
Aller à la barre d’outils