Posté le 21/06/2017
Article

Une semaine de sensibilisation autour de l’environnement de travail responsable

Partagez cet article
collecte de vetements

En marge de la Semaine Européenne du Développement Durable (SEDD), la filiale française de Konica Minolta mobilise les collaborateurs de son siège social et de ses bureaux en région à l’environnement de travail responsable.

Une action de sensibilisation renouvelée tous les ans

Depuis cinq ans, la filiale française de Konica Minolta mobilise ses collaborateurs aux enjeux du développement durable de manière ludique et interactive. A travers un événement fédérateur, composé essentiellement d’ateliers et de conférences, ils sont incités à adopter des comportements responsables qu’ils peuvent facilement reproduire au bureau ; thème retenu cette année avec l’environnement de travail responsable.

 « Notre volonté est aussi de fédérer nos collaborateurs autour de la politique RSE et des objectifs ambitieux du Groupe en matière de développement durable. Konica Minolta est particulièrement mobilisé pour réduire de 60 % ses émissions de gaz à l’horizon 2030 par rapport à l’exercice 2005. Tous nos collaborateurs n’ont pas forcément conscience de cet engagement. C’est pourquoi tous les ans nous consacrons une semaine pour les sensibiliser au développement durable et à nos nouvelles actions en la matière », précise Florian Cassin, Chargé de mission Développement Durable de Konica Minolta Business Solutions France.

Une semaine dédiée à l’environnement de travail responsable

Comment appliquer la règle des 3R (Réduire, Réutiliser, Recycler) dans une logique de réduction des déchets au quotidien dans l’environnement de travail ? Une question à laquelle répond la filiale française de Konica Minolta, dans le cadre de sa semaine de sensibilisation des collaborateurs au développement durable.

« C’est aussi une semaine de respiration pour les collaborateurs qui s’ouvrent à de nouvelles problématiques qu’ils n’ont pas l’habitude de traiter dans leurs tâches quotidiennes. Notre approche se veut à la fois ludique et informative. Une animation est prévue chaque jour de la semaine et les participants pourront répondre à un quizz pour tester leurs acquis », précise-t-il.

Réduire

La réduction de la consommation énergétique est mise en avant au travers d’une animation originale : SmooCycle. Les salariés se préparent un délicieux smoothie à la force de leurs jambes. Il suffit simplement de pédaler pour produire les 1500 W du blender nécessaire à la préparation du jus de fruits. Une animation retenue pour sensibiliser à l’utilisation de sources d’énergies propres.

smoocycle

En parallèle, un focus sur les performances énergétiques des systèmes d’impression de Konica Minolta est prévu : obtention d’écolabels, présentation des différents modes veille et des éco-fonctionnalités développées par le Groupe…

Réutilisation

En association avec Le Relais, une grande collecte de vêtements est prévue toute la semaine avec une mise en perspective des quatre modes de réutilisation des vêtements (dons, chiffons, fabrication de ouate de cellulose, exportation).

le relais

Konica Minolta informe également ses collaborateurs sur le programme de reconditionnement et de remise en état de ses matériels.

Recycler

Les mégots de cigarettes sont de loin le déchet le plus fréquent sur les lieux de travail. Dans une entreprise de 250 salariés, il y aurait 250 000 mégots produits chaque année. Pourquoi ne pas les recycler ? C’est ce que testera le siège de Konica Minolta pendant 3 mois avec l’installation de Cy-Clopeur, un cendrier nouvelle génération qui peut absorber 10 000 mégots, soit 20 litres environ. Les mégots collectés dans ce contenant sont revalorisés en plastique, sous forme de plaque d’isolation ou de palette industrielle.

cyclopeur

Un procédé proche de celui développé par le Groupe Konica Minolta qui teste le recyclage de ses bouteilles de toner.

Des sessions informatives sur le programme Ecovision 2050 du Groupe Konica Minolta et en rapport avec la nouvelle norme ISO 20400 sur les achats responsables sont également programmées.

Mobiliser ses collaborateurs au développement durable dans un cadre professionnel est bien souvent source de création de valeurs pour l’entreprise : innovation, motivation, implication procurent des gains d’efficacité et une meilleure attractivité, notamment vis-à-vis des jeunes diplômés. A vous de jouer !

Partagez cet article