Tendance Digital Workplace n° 4 : L’automatisation robotisée des processus (RPA) et la prise de décision axée sur les données sont en plein essor

Le RPA peut jouer un rôle crucial dans la Digital Workplace, notamment en automatisant un volume important de travaux manuels de saisie informatique. Libérer des tâches répétitives par les robots, les collaborateurs peuvent ainsi consacrer plus de temps à l’analyse des données pour prendre des décisions.

 

Voici le quatrième article de notre série « les 5 tendances de la Digital Workplace en 2021 », synonymes à la fois de défis et d’opportunités pour les organisations du monde entier.

Quelles sont les tendances de la Digital Workplace en 2021 ? #4

Dépendantes de budgets limités, les grandes comme les petites entreprises seront confrontées à un nouveau défi cette année en ce qui concerne leur personnel qualifié.  Elles devront optimiser la gestion de leur ressource la plus précieuse : leurs salariés. Comment ? En exploitant pleinement leur potentiel pour des tâches à plus forte valeur ajoutée. C’est là qu’intervient l’automatisation robotisée des processus (RPA).

Selon le cabinet d’analyses Gartner, la pandémie et la récession qui s’en est suivie ont accru l’intérêt de nombreuses entreprises pour le RPA. En effet, ces dernières cherchent à renforcer numériquement leurs processus commerciaux par la résilience et l’évolutivité, tout en recalibrant le travail humain et l’effort manuel. Considérées comme une véritable perte de performance, les tâches chronophages et répétitives peuvent être prises en charge par des logiciels robots. Ainsi libérés, les collaborateurs sont en mesure de se consacrer à des tâches plus sophistiquées qui augmentent, dans le même temps, leur satisfaction au travail.

Un réel atout lorsque seulement 43% d’une journée de travail est consacrée à des tâches à valeur ajoutée. Les robots reproduisent automatiquement les tâches effectuées par les collaborateurs. De cette façon, les tâches répétitives sont effectuées rapidement, tout en évitant les erreurs.

De plus, axer la prise de décisions sur les données rend les entreprises capables d’obtenir des taux de croissance plus importants et de meilleurs rendements. 80 % des entreprises européennes data driven affirment bénéficier d’un avantage décisif alors même qu’elles continuent à être impactées par la pandémie. Une approche data driven permet de prendre des décisions stratégiques plus rapidement, mais aussi de mieux communiquer avec les salariés et les clients ainsi que de renforcer la collaboration entre les équipes, notamment pour résoudre des problèmes. Les solutions de prise de décision basées sur les données, telles que celles fondées sur Microsoft Power BI et implémentées par Konica Minolta, permettent d’obtenir ces résultats.

Autre exemple, les systèmes de vidéoprotection intelligents, comme ceux proposés par Konica Minolta (MOBOTIX), enregistrent et analysent la performance des machines présentes dans les ateliers de production. Par conséquent, le personnel qualifié peut utiliser les données obtenues pour comprendre les éventuels problèmes de productivité et optimiser les flux de production.

27 janvier 2021
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !