Externalisation informatique : quels avantages pour les PME ?

externalisation informatique

L’essor de l’externalisation informatique, et notamment des services managés, laisse à penser que le service informatique interne serait devenu obsolète… Loin s’en faut, son organisation a tout simplement évolué. Pour faire face au nombre croissant de tâches, de manque de compétences et aux nouveaux défis numériques à accomplir, les services managés sont considérés comme un levier de performance.

Alléger la pression croissante sur le service informatique

Selon l’étude Opinium Konica Minolta*, les PME consacrent 15 heures par mois à résoudre des problèmes liés à l’informatique et un budget qui avoisinerait les 100 000 € par an pour les entreprises françaises. Déléguer certaines tâches informatiques ardues et répétitives à un partenaire est une stratégie réussie pour décharger l’équipe informatique en interne. Celle-ci peut ainsi concentrer du temps et des ressources à des projets de transformation digitale de plus grande valeur.

 

 

 

Faire face à l’évolution de l’environnement de travail toujours plus connecté

Les systèmes informatiques jouent un rôle clé dans la réussite des entreprises. Les PME ne font pas exception à cette règle. L’informatique est désormais l’épine dorsale de pratiquement toutes les opérations. Les environnements informatiques modernes sont intrinsèquement dynamiques et l‘infrastructure IT doit constamment s’adapter à l’évolution de l’environnement de travail.

Flexibilité, efficacité, disponibilité constante, collaboration à distance, sécurité, fiabilité et facilité d’utilisation, tous ces facteurs sont fondamentaux. En outre, la digitalisation ouvre de nouvelles opportunités commerciales augmentant les responsabilités du service informatique, ainsi que le nombre total de tâches et de défis globaux.

Investir dans des ressources pour améliorer la productivité de l’entreprise

L’informatique étant de plus en plus critique, les PME ont augmenté leurs investissements, mais pas au même degré. D’après IDC, plus des deux tiers des dépenses mondiales IT des PME seront attribuables aux entreprises de 100 à 999 employés d’ici 2021. Les PME du monde entier investissent dans des ressources pour améliorer la productivité des employés et leur position concurrentielle. Malgré cet investissement, beaucoup d’entre elles, et en particulier les petites entreprises, manquent de compétences et de ressources internes pour relever tous les défis.

 

Pour les PME, trouver le juste équilibre entre tâches IT quotidiennes et projets stratégiques de transformation digitale est donc une équation qui peut être résolue avec l’aide d’un partenaire IT de confiance, tel que Konica Minolta.

 

*Étude réalisée par Konica Minolta et Opinium auprès de 815 dirigeants de petites et moyennes entreprises (de 30 à 250 employés) sur leur gestion de l’informatique en France, aux États-Unis, au Royaume-Uni et en Allemagne (avec plus de 200 dirigeants français interrogés).

21 février 2020
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !