Tendance Digital Workplace n° 2 : Garantir la sécurité, la sûreté et la conformité du bureau hybride

La Digital Workplace marque l’évolution du poste de travail et l’avènement du bureau hybride en 2021. Mais, la transition vers le bureau hybride doit s’accompagner d’une nouvelle approche de la sécurité plus globale facilitant les usages, grâce à une parfaite maîtrise du Système d’Information (SI) et de sa sécurité.

Si en 2020 les paramètres de protection du SI ont été bouleversés, pour de nombreuses entreprises, un remaniement de la stratégie de sécurité s’impose désormais. Cela implique de mettre en place des systèmes de gestion des informations conformes et sécurisés, d’avoir aussi recours à des services de sécurité gérés et de reprise après sinistre.

Voici le second article de notre série « les 5 tendances de la Digital Workplace en 2021 », synonymes à la fois de défis et d’opportunités pour les organisations du monde entier.

Quelles sont les tendances de la Digital Workplace en 2021 ? #2

La cybercriminalité s’est rapidement adaptée à la nouvelle réalité du monde du travail. Dans le même temps, la digitalisation des modes de travail en réponse à la Covid-19 a créé des lacunes massives dans la cybersécurité, et les incidents de sécurité ont augmenté en conséquence. L’an dernier, le nombre d’attaques de ransomwares et des tentatives de vol de données a explosé profitant des processus de télétravail mal sécurisés. D’après de récentes recherches, le télétravail est devenu la source de 20 % des incidents de cybersécurité. De nombreuses entreprises ont éludé les questions de sécurité. En effet, parmi celles ayant fourni à leur personnel des appareils pour le travail à distance (61%), nombreuses sont celles qui n’ont pas envisagé le déploiement de nouveaux outils de sécurité en même temps que l’équipement (65%). En 2021, ces attaques, qui ciblent stratégiquement les télétravailleurs et les services informatiques mal préparés, sont amenés à se professionnaliser.

La transition vers les bureaux hybrides risque également d’avoir un impact sur la sécurité des espaces de travail physiques. Avec la baisse du nombre d’employés présents sur site, les tentatives d’effraction risquent d’augmenter sensiblement. Un fait constaté au premier trimestre 2020 avec une hausse de plus de 50% du nombre de cambriolages dans les locaux d’entreprises et les commerces à Paris, selon les chiffres transmis par la préfecture de police. Il est donc important pour une entreprise de protéger non seulement ses locaux, mais aussi les abords de ses bâtiments. Prévenir les cambriolages passe aussi par l’installation de systèmes dissuasifs qui éviteront toute interruption de l’activité occasionnée par un cambriolage.

En outre, les entreprises doivent continuer à garantir la bonne santé des collaborateurs lorsqu’ils travaillent en présentiel. L’IoT apparait comme une solution indispensable pour mieux optimiser les espaces, notamment en matière de gestion des espaces en fonction du nombre de personnes présentes.

Sécurité du bureau hybride : les recommandations de Konica Minolta

  • Intégrez la sécurité au cœur de chacune de vos solutions d’environnement de travail numérique, qu’il s’agisse : de l’infrastructure, des services Cloud, de la gestion des informations, des services d’impression gérés, pour n’en citer que quelques-uns.

 

  • Appuyez-vous sur l’expertise d’un partenaire capable de garantir la conformité du stockage, de la gestion et du traitement des données , indépendamment du point d’accès de l’utilisateur.

 

  • Adoptez une protection périphérique intelligente. Des solutions de vidéoprotection intelligente, telles que celles proposées par MOBOTIX (partenaire de Konica Minolta), permettent de surmonter ce problème.

 

  • Renforcez la protection de la santé de vos collaborateurs. Par exemple, avec des solutions qui permettent de compter les personnes en entrée et sortie des bâtiments pour respecter les capacités maximales du nombre de visiteurs, clients ou employés.

 

14 janvier 2021
Ce contenu vous intéresse ?
Imprimez-le !